Wave

A propos de moi

bureau

Mon parcours

Forte d’une carrière commencée il y a près de 20 ans dans un cabinet d’expertise comptable puis dans une grande entreprise, mon parcours m’a amené à occuper différentes missions telles que Responsable comptable et paie, Chef de projet, Auditeur, Coordinatrice ou encore Commerciale.

 

Animée par des valeurs profondes d'écoute, de partage et de bienveillance depuis toujours, j’ai osé faire de ma passion mon métier, à savoir participer au développement et à l’élévation des personnes.

 

Aujourd’hui Consultante, Formatrice, Coach et Maître praticien PNL , je suis également Secrétaire adjointe et membre de l’association NLPNL PARIS IDF au sein de la fédération NLPNL qui a pour but le déploiement d’une PNL de qualité et d’excellence.

 

 

 

Je défends par ailleurs les actions de l’association « Les papillons » dont je suis membre, et qui a pour mission de libérer la parole des enfants victimes de maltraitance. Maltraitances infantiles | Association Les Papillons

logo NLPNL IDF
LOGO ASSO PAPILLON
Signe infini
PAPER BOARD

Mes formations

Cela fait près de 15 ans que je travaille à mon propre développement personnel et il y a déjà plusieurs années que j’ai commencé mes formations :

  • Maître Praticien PNL (Institut Repère, certifiée NLPNL)

  • Formation PNL avec les enfants, adolescents et Thérapie Familiale (Valérie MOUNIER)

  • Compétences fondamentales et expertise du coaching (Institut Repère, certifiée RNCP niv II Fr, niv 6 Eu)

  • Intervention systémique, école de Palo Alto (Institut Repère)

  • Formateur (Dawan, certification MANITUDE)

  • Process Communication Modèle (Institut Repère)

  • Lab Profil (Institut Repère)

  • Clean Langage (Institut Repère)

  • Communication Non Violente (M1, M2, M3, CNVmergence R.GREUILLET et I.DESPERRIER)

AGREMENT NLPNL
INSTITUT REPERE
CNV
MANITUDE
DAWAN
INFINI
REGLES

Mes outils

La PNL ou Programmation Neuro Linguistique

Elle apparaît de la rencontre de deux américains, John Grinder (professeur de linguistique) et Richard Bandler (mathématicien).

Ensemble, ils se lancent dans une étude pour comprendre et transférer les compétences de personnalités reconnues dans le domaine des sciences humaines. Parmi elles, on peut citer par exemple

  • l'impact de la communication sur le plan verbal et non verbal,

  • la transformation des émotions ou souvenirs négatifs,

  • les mécanismes de la motivation,

  • la découverte et la mobilisation des ressources personnelles, etc.

 

Grâce à ce travail d'observation, Grinder et Bandler modélisent les techniques et les approches les plus performantes et donnent naissance à une nouvelle technologie de la communication et du changement au nom de « Programmation Neuro Linguistique ».

La « Programmation » du mental et des habitudes de pensées (processus d'apprentissage).

Le système nerveux « Neuro » qui sert de base à la perception et aux réactions physiologiques (émotions, sensations, état d'esprit, ...).

Le langage « Linguistique » qui est une forme propre de l'homme pour développer sa conscience et sa communication.

La PNL est un outil de communication et de développement orienté solution.

 

La PNL se base sur une éthique et des principes fondamentaux dont voici quelques postulats :

  • Plus on a de choix mieux c'est

  • On a toutes les ressources en nous

  • Le corps et l'esprit agissent l'un sur l'autre et font partis du même système

  • Il n'y a pas d'échec, il n'y a que des feed-back

  • À chaque moment, toute personne fait le meilleur choix possible en fonction des informations dont elle dispose à cet instant.

  • Tout comportement limitant a une intention positive.

  • Si ce que vous faites ne fonctionne pas, faites autrement ! "La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent." Albert Einstein

 

La CNV ou Communication Non Violente

C'est un processus de communication élaboré par Marshall B. Rosenberg, élève de Carl Rogers (psychologue qui a développé l'approche centrée sur la personne).

Il s'agit d'une « communication consciente » dont les caractéristiques principales sont l'empathie, l'authenticité et la responsabilité. Il appelle cela la Communication Non Violente en référence à Gandhi, au sens d'une communication où il ne reste plus trace de violence.

La CNV repose sur une pratique du langage qui renforce notre aptitude à conserver nos qualités de cœur, même dans des conditions éprouvantes. Pour Marshall Rosenberg, le but de la CNV est de « favoriser l'élan du cœur et nous relier à nous-mêmes et aux autres, laissant libre cours à notre bienveillance naturelle. »

 

Le processus de Communication Non Violente peut être utilisé de trois manières :

  • Communiquer avec soi-même pour clarifier ce qui se passe en soi (auto-empathie)

  • Communiquer vers l'autre d'une manière qui favorise la compréhension et l'acceptation du message (expression authentique)

  • Recevoir un message de l'autre, l'écouter d'une manière qui favorise le dialogue quelle que soit sa manière de s'exprimer (empathie)

Qu'il s'agisse de clarifier ce qui se passe en soi ou de communiquer avec d'autres, la méthode de la CNV peut être résumée comme un cheminement en quatre temps :

  • (O) Observation : décrire la situation en termes d'observation partageable

  • (S) Sentiment et attitudes : exprimer les sentiments et attitudes suscités dans cette situation

  • (B) Besoin : clarifier le(s) besoin(s)

  • (D) Demande : faire une demande respectant les critères suivants : réalisable, concrète, précise et formulée positivement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’approche SYSTÉMIQUE de Palo Alto

La systémie est une manière de définir, étudier, ou expliquer tout type de phénomène, qui consiste avant tout à considérer ce phénomène comme un système. C’est-à-dire un ensemble complexe d’interactions, le tout au sein d'un système plus grand.

L’approche systémique de Palo Alto s’intéresse à la façon dont les problèmes se manifestent dans le présent, et utilise le contexte de vie actuel des personnes pour les résoudre.

Basée sur les nouvelles recherches en communication, elle cherche à soulager en amenant l’individu à faire des expériences nouvelles qui lui permettent d’affronter le présent et l’avenir de façon plus sereine. 

La personne n'est pas le seul élément analysé dans la démarche. L'intervenant accorde aussi une importance aux différents systèmes dont elle fait partie (familial, professionnel, social, etc.). Cette personne est influencée à la fois par ses intentions, celles des autres, et celles des possibilités du milieu et/ou du système.

L’École de Palo Alto désigne donc un courant de pensée et de recherche avec deux types de changement dans les systèmes humains :

  • Le changement qui intervient à l’intérieur d'un système : il permet au système de maintenir son homéostasie, son équilibre. Il s’agit de résoudre un problème avec les mêmes normes, les mêmes règles, le même contexte. Plus ça change, plus c’est la même chose (toujours plus de la même chose). Le système (et ces règles) reste inchangé.

  • Le changement qui affecte et modifie le système lui-même : il se caractérise par le fait que c'est le système lui-même qui se modifie ou qui est modifié. Il s’agit de trouver de nouvelles règles, de nouvelles normes, un nouveau contexte. Recadrage (nouvelle signification) et métacommunication (nouvelles représentations de la relation).

 

La PCM ou Process Communication Model

La PCM a été développée par le Dr Taibi Kahler, psychologue clinicien, en partenariat avec la NASA, qui souhaitait préparer les équipages d’astronautes à mieux travailler ensemble.

Le principe réside dans le fait que lorsque deux personnes échangent et souhaitent se comprendre, elles utilisent un mode de communication qu’elles pensent adapté à leur interlocuteur.

Si ce mode de communication convient à l’interlocuteur il entend correctement ce qui lui est dit. Les deux partenaires peuvent alors prendre des décisions ensemble et effectuer un travail efficace. Si le mode de communication n’est pas adapté il y a risque de malentendu et donc de perte de temps et d’énergie.

Taibi Kahler a associé son concept des six types de personnalités (que l'on peut retrouver en toute personne) avec l'analyse transactionnelle :

  • Travaillomane

  • Persévérant

  • Rebelle

  • Promoteur

  • Empathique

  • Rêveur

Quand les besoins psychologiques d'une personne ne sont pas nourris, sa perception du monde et ses capacités cognitives sont réduites. Pour combattre le stress, la personne va chercher à se rassurer en répondant à la question existentielle, différente selon le type de personnalité :

  • Empathique : la question existentielle est « Suis-je aimable ? ». Elle renvoie au besoin psychologique d'être reconnu en tant que personne.

  • Persévérant : la question existentielle est « Suis-je digne de confiance ?" ». Elle renvoie au besoin d'être reconnu pour ses convictions.

  • Rebelle : la question existentielle est « Suis-je acceptable ? » et renvoie au besoin de contact positif, voire ludique.

  • Travaillomane : la question existentielle est « Suis-je compétent ? ». Elle renvoie au besoin d'être reconnu pour son travail et ses efforts.

  • Rêveur : la question existentielle est « Suis-je voulu ? » et renvoie au besoin de solitude.

  • Promoteur : la question existentielle est « Suis-je vivant ? » et renvoie au besoin d'excitation.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le profil PCM est représenté par un « immeuble » de 6 étages, correspondant aux 6 types de personnalité, L'étage inférieur (le Rez-de-chaussée) représente la « base ». C'est le type de personnalité acquis dans l'enfance et que l'on conserve toute sa vie.

Juste au-dessus de la base, se trouve la phase actuelle qui est le type de personnalité correspondant le plus à l'instant présent.  

Cependant la phase peut changer au cours de la vie, notamment lors d'une période de stress intense (positive ou négative). On parle alors de phase vécue. Elle reste, mais elle devient moins visible, car masquée par une nouvelle phase dite « actuelle ».

La base et la phase peuvent être les mêmes. Tout au sommet de l'immeuble se trouve le type de personnalité le moins marqué.

Pour communiquer dans les meilleures conditions, on adopte le canal de communication le plus adapté au type de personnalité de son interlocuteur. On parle de « prendre l’ascenseur » pour choisir un canal privilégié, dans l’intention d’une bonne communication.

Si les protagonistes ont le même type de personnalité (base et/ou phase) alors la communication sera facilitée. Si au contraire, le canal de communication est en haut de l’immeuble et donc moins développé, alors cela demandera un effort particulier pour s’ajuster au canal de son interlocuteur.

CNV OSBD
IMMEUBLE PCM
INFINI
BARREAU

Déontologie

Confidentialité

Je m’astreins au secret professionnel pour tout le contenu de la demande et prend toutes les précautions pour maintenir l’anonymat des personnes qui me consultent. 

Toute information est traitée de façon strictement confidentielle.

Le client est néanmoins informé que dans certaines conditions graves, où il représenterait un danger pour lui-même ou pour les autres, je peux sortir de la confidentialité et entreprendre une action appropriée.

 

Engagements réciproques

Je suis tenue à une obligation de moyens et non à une obligation de résultat. J’accompagne avec un processus qui s’inscrit dans le temps qui permet au bénéficiaire de faire un cheminement vers ses objectifs.

Le bénéficiaire est responsable de son travail, des décisions prises et de toutes les conséquences sur-lui-même. En aucun cas, je ne peux être tenue pour responsable des décisions professionnelles ou personnelles du bénéficiaire pendant la période d’accompagnement ou ultérieurement.

 

Éthique

  • Je garantis une qualité constante quel que soit le montant ou la forme de rémunération convenue. 

  • Je décris avec précision mes diplômes de coaching, mon niveau de compétence, mon expertise, mon

expérience, ma formation et mes Certifications.

  • Je m’engage à l'excellence par le biais d’actions de développement continu personnel, professionnel et

éthique. J’ai conscience de mes limites personnelles ou des circonstances susceptibles de me placer en conflit, d'interférer, ou d’altérer mes prestations ou mes relations professionnelles. Je solliciterai un soutien externe afin de déterminer les mesures à adopter. Si nécessaire, je rechercherai rapidement un appui professionnel pertinent, voire je suspendrai ou terminerai ma prestation

  • Je résous tout conflit d'intérêts, existant ou potentiel, en abordant le problème avec les parties

concernées, en recherchant l'assistance d'un professionnel, ou en suspendant temporairement ou définitivement la relation professionnelle. 

  • J’évite toute discrimination en préservant l'équité et l'égalité dans toutes les activités et les opérations,

tout en respectant les règles et les pratiques culturelles locales. Cela comprend, sans être limitatif, la discrimination fondée sur l'âge, la race, l'expression de genre, l'appartenance ethnique, l'orientation sexuelle, la religion, l'origine nationale, un handicap ou statut militaire. 

  •  J’assume la responsabilité d’être consciente et de fixer des limites claires, appropriées et adaptées à la

culture concernant les interactions, physiques ou autres. 

  • Je respecte le droit de toutes les parties de mettre fin à la relation professionnelle à tout moment,

quelle qu’en soit la raison,

  • Je n’ai pas de relation sexuelle ou sentimentale avec le(s) client (s) ou le(s) commanditaire(s). Je

veillerai toujours à ce que le niveau d'intimité soit approprié pour la relation de coaching. Je prendrai les mesures qui s'imposent pour résoudre le problème ou résilier l'engagement. 

  • J’entretiens, garde et détruis tous les dossiers, y compris les fichiers et communications électroniques

créés au cours de mes interactions professionnelles, de manière à préserver la confidentialité, la sécurité et la vie privée en conformité avec les lois et accords en vigueur. De plus, je cherche à utiliser correctement les outils technologiques émergents et en développement qui sont utilisés dans les prestations et à être consciente des différentes normes éthiques qui s’y rattachent.